Action limitée de la part des entreprises minières latino-américaines sur les principales questions ESG

Les entreprises minières opérant en Amérique latine et dans les Caraïbes peinent à appliquer concrètement leurs engagements ESG sur leurs sites miniers.

Selon une nouvelle étude réalisée par la Responsible Mining Foundation (RMF), en Suisse, et le Centro Vincular, au Chili, et basée sur le rapport RMI Report 2020, 20 entreprises minières ayant des activités minières dans la région ALC appliquent rarement de manière concrète leurs engagements et leurs systèmes internes à l’échelle de leurs sites miniers. L’étude révèle notamment que six entreprises de la région ALC faillissent à leur devoir d’exemplarité sur des questions particulièrement importantes dans la région, notamment la défense des défenseurs des droits humains et des Peuples autochtones, la fermeture des sites miniers, la réhabilitation, et l’eau. Les six entreprises concernées (qu’elles soient constituées dans la région ALC ou qu’elles n’y aient que des activités) sont Antofagasta, Buenaventura, CODELCO, Grupo México, Industrias Peñoles, et Vale.

L’étude souligne que si les entreprises minières opérant dans cette région minière clé, ont tout le potentiel pour contribuer au développement durable, elles peuvent également constituer une menace pour la vie et les moyens de subsistance des communautés et des travailleurs, ainsi que pour l’environnement dans les pays producteurs.

S’appuyant sur les bons modèles et les meilleures pratiques observés dans la région, l’étude recommande aux entreprises et aux gouvernements des moyens de faire avancer l’activité minière responsable selon des normes internationalement reconnues.

Un bon point de départ pour l’action des entreprises serait que ces dernières appliquent leurs systèmes internes avec cohérence sur l’ensemble de leurs activités minières, et qu’elles partagent de manière transparente toutes les informations d’intérêt public en tant que pratique standard.

L’industrie minière est peut-être en train d’évoluer plus vite que jamais. Les cultures des entreprises évoluent et la région de l’Amérique latine et des Caraïbes a un rôle clé à jouer pour prévenir les impacts négatifs et démontrer que l’activité minière peut être bénéfique pour les économies, améliorer la vie des populations, et respecter l’environnement des pays producteurs.

Ou lire l’Etude en ligne :
https://www.responsibleminingfoundation.org/fr/lac-study2020/

Responsible Mining Foundation

La Responsible Mining Foundation (RMF) est un organisme de recherche indépendant qui encourage l’amélioration continue des pratiques responsables dans l’ensemble du secteur minier en développant des outils et des cadres méthodologiques, en publiant des données d’intérêt public et en rendant possible un engagement éclairé et constructif entre les entreprises minières et les autres parties prenantes.

La Fondation n’accepte pas de financement ou d’autres contributions de l’industrie minière.


Partager